Carnet de com : That’s all folks !

Un rapide billet pour annoncer la fin (ou en tous cas la suspension) de Carnet de com. J’ai lancé la toute première version de ce blog il y a bientôt 7 ans. Au départ un blog « fourre-tout », il est devenu thématisé sur la communication et le web. De longues périodes de vide ont alterné avec de courtes périodes de mises à jour régulières.

Je ne vais pas rentrer dans les détails. J’ai pris le décision d’arrêter d’écrire ici. En parallèle, j’avais créé il y a un an et demi (à la fin de mes études) mon blog-CV. Au départ il ne contenait que les informations relatives à ma formation et mes expériences professionnelles. En fin de semaine dernière, j’ai terminé sa mise à jour et ai décidé d’y ajouter une partie « Actu« .

J’ai transféré quelques articles publiés ici à l’origine. Je ferai en sorte de le mettre à jour une fois par semaine.

Je vous donne donc rendez-vous « là-bas » à partir de maintenant, ainsi que sur mon blog de thé, mon blog cosmétiques, mon blog de cuisine et mon petit « dernier » : Bonjour-chaussettes (blog à prendre au 20ème degré, évidemment !)

Bonne continuation à tous et merci à tous ceux qui ont lu régulièrement ce blog et qui l’ont enrichi par leurs commentaires ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Meilleurs vœux !

Alors les vœux et moi, ça fait plutôt deux…Je vous avoue même que je redoute chaque année cette période. Pourtant, il faut bien y passer, alors on y va, ce sera fait !!!

Même si ce n’est pas mon « truc », je vous souhaite tout à fait sincèrement une excellente année 2011 ! Que cette nouvelle année vous apporte tous les bonheurs et succès que vous espérez, professionnellement et personnellement.

J’espère que vous n’avez pas pris trop de bonnes résolutions, de toute façon, vous ne les tiendrez pas !!!

A très bientôt ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stratégies lance le « 13h de la com »

J’ai reçu hier en fin de journée un mail de Stratégies annonçant un nouveau service : le « 13h de la com » :

L’offre éditoriale de Stratégies se renforce ! Vous connaissez déjà la Stratégiesnewsletter, réservée aux abonnés, le magazine, le site, les guides… Nous sommes heureux de vous annoncer le lancement, mercredi 8 décembre, du « 13h de la com ». Cette nouvelle lettre quotidienne, accessible au plus grand nombre, sera diffusée gratuitement du lundi au vendredi, à l’heure du déjeuner, auprès de plus de 40 000 acteurs du marketing, de la communication et des médias. « Le 13h de la com » offrira chaque midi à ses lecteurs le panorama de l’actualité de la communication.

J’attends donc avec impatience de le recevoir dans ma boîte mail…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quelques mots sur « Le Community Management »

Début septembre est sorti chez Diateino le livre « Le Community Management : Stratégies et bonnes pratiques pour interagir avec communautés », écrit par Catherine Ertzscheid, Benoît Faverial et Sylvain Guéguen.

Je l’avais pré-commandé avant sa sortie mais je ne viens que de terminer sa lecture, presque trois mois plus tard… Je ne suis pas très douée pour les analyses de livres, aussi, je n’en dirai que quelques mots, de façon assez simple.

Tout d’abord, au niveau du livre en lui même, sa mise en page claire facilite sa lecture. J’ai bien aimé son format. La couverture est également très sympa.

« Il était une fois le community management »

En ce qui concerne le contenu, j’ai beaucoup apprécié le style du livre, qui est très agréable à lire et clair. La première partie « Il était une fois le community management » nous emmène directement dans le vif du sujet, se focalisant sur ce qu’est la communauté tout en montrant l’évolution qu’a connu la relation client avec les avancées technologiques.

« La boîte à idées »

La deuxième partie, « la boîte à idées », que j’ai beaucoup appréciée, met en avant plusieurs cas pratiques au travers de multiples interviews. J’ai trouvé intéressant le fait de laisser les témoignages sous forme d’interviews « brutes », beaucoup plus vivantes et enrichissantes que des résumés plus classiques.

« La boîte à outils du community manager »

Enfin, la troisième partie, « la boîte à outils du community manager » dispense de nombreux conseils précieux et la description des différents outils que l’on peut utiliser pour animer et fédérer sa (ou ses) communauté(s). J’ai apprécié la structure de la deuxième sous-partie « les moyens d’action », qui pour chaque outil (forums, blogs, Facebook, Twitter, les CRM sociaux, les plateformes vidéos et photo, puis le wiki) est développée de la façon suivante :

  • un tableau à 6 entrées : degré d’investissement pour la communauté, degré d’investissement pour l’organisation, intégration dans une stratégie de visibilité, facilité d’utilisation, capacité à évoluer, synthèse)
  • les objectifs
  • la méthodologie
  • les bonnes pratiques
  • des exemples

Cela donne un large panorama des différents outils à exploiter, que l’on peut approfondir à l’aide des liens et des outils complémentaires donnés.

Michel et Augustin

Le livre se ferme sur une postface signée Michel et Augustin (ou plus exactement Augustin Paluel-Marmont, président et co-fondateur de Michel et Augustin, et Christophe Lemoine, directeur de la communication) qui représente un des cas les plus intéressants en termes de community management, dont je vous invite à découvrir la page Facebook (et les petits cookies aussi, si vous en avez l’occasion :D )

Les coulisses du community management

Le livre est complété par un blog : les coulisses du community management, ce qui s’inscrit totalement dans la démarche, avec l’actu autour du livre (notamment la sortie en version e-book), des interviews, des retours sur le livre et la boîte à idées.

« Le Community Management » VS « Community Management »

Cet été j’avais lu « Community management : Comment faire des communautés web les meilleures alliées des marques », de Mathieu Chéreau. Je l’avais trouvé intéressant mais j’ai préféré le livre de Catherine Ertzscheid, Benoît Faverial et Sylvain Guéguen, qui est mieux écrit et laisse beaucoup mieux transparaître la passion de ces auteurs ainsi que l’importance de l’humain pour ce « nouveau métier ». La vision de Mathieu Chéreau très (trop ?) orientée marketing stratégique (même si évidemment il faut avoir cet aspect présent à l’esprit).

Est ce que vous avez lu l’un ou l’autre de ces livres ? les deux ? Qu’en avez-vous pensé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un nouveau compte Twitter, plus « pro »

Cela faisait un bon moment que je voulais le faire. J’y pensais de plus en plus ces derniers jours. J’ai profité du week-end pour enfin séparer mes tweets « pro » et « perso ». Mon premier compte Twitter est @AxouNet. Je l’ai créé il y a environ deux ans. Petit à petit j’ai noué différents types de relations sur ce compte : des relations de travail mais aussi des relations d’amitié.

La difficulté de concilier les relations professionnelles et les tweets plus « légers »

Certaines relations d’amitié se sont développées avec les rencontres IRL, que ce soit lors des « apéros web » organisés sur Clermont, ou lors de web events divers en France. Au bout d’un moment il devient difficile de « concilier » les deux. Je suis plutôt du genre « bonne vivante », j’aime beaucoup plaisanter, je raconte parfois souvent n’importe quoi, sans vraiment me prendre au sérieux. Certains arrivent très bien à gérer les deux ou ont assez de « crédibilité » pour se « permettre » certaines choses.

@alexfrancon pour le « pro », @AxouNet pour le « fun »

Je suis à un moment de ma vie professionnelle où je me « cherche » un peu, entre statut de salariée et indépendante (pour faire court). J’ai aussi beaucoup de choses à « prouver ». Il m’importait donc de séparer un peu les choses. C’est dans ce but que j’ai créé un nouveau compte @alexfrancon, tout en laissant @AxouNet actif.

En ce qui concerne @alexfrancon, vous y retrouverez des liens issus de ma veille (ce qui me poussera à l’organiser un peu mieux) ainsi que des questions et des « échanges » sur la communication et le web, plus particulièrement les médias sociaux, sans oublier l’entreprenariat et les questions d’actualité.

En ce qui concerne le choix du nom, j’aurais aimé @AlexandraFrancon dans l’idéal mais il y a une lettre de trop. @afrancon ou @AlexandraF notamment étaient pris. Il me restait @AFrancon_fr vraiment trop impersonnel à mon goût. Ce que j’aime dans @alexfrancon c’est qu’on y trouve mon nom évidemment mais le fait d’y accoler mon diminutif casse un côté qui aurait été peut être trop « formel » si l’on peut dire. Bref cela fait beaucoup de « psychologie » de bas étages pour pas grand chose !

Un grand « ménage d’automne »

Sur @AxouNet je suis passée de plus de 900 followings à 157, j’avais donc besoin de faire un gros tri. J’ai évidemment tout de suite suivi sur le nouveau compte mes sources favorites et les personnes avec qui j’apprécie le plus échanger. Petit à petit, je suivrai de nouvelles personnes, je les suivrai peut être finalement sur @Axounet au lieu de le faire sur @alexfrancon ou inversement. J’avais besoin aussi de faire ce tri parce que finalement je lis toujours un peu les mêmes personnes. De plus, il est difficile de vraiment « bien » suivre les gens au bout d’un certain nombre. Je suis aussi bien consciente que « unfollower » autant de personnes d’un coup entraînera un unfollow de leur part également. Certains m’ont déjà posé cette question. Je prends le risque. J’avoue que je ne suis pas du tout dans une course aux followers, cela m’intéresse peu. L’échange est beaucoup plus important.

En résumé, si vous voulez parler communication et web (entre autres) suivez @alexfrancon. Pour des tweets plus futiles ou « détendus », suivez @AxouNet !

A tout de suite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quel est votre mot numérique 2010 ?

David Fayon a lancé il y a quelques jours l’idée de l’élection du mot numérique 2010. Il souligne que chaque année Le Larousse et le Robert accueillent de nouveaux termes, tels que géolocalisation, geek, podcaster. Lequel pourrait être le suivant ?

Selon vous, le mot numérique pour 2010 serait : hashtag ? sérendipité ? identité numérique ? whuffie ? twittos ? community manager ? Vous avez d’autres idées ?

Pour ma part je dirai community manager. Et vous ? N’hésitez pas à envoyer votre réponse à David par mail : david.fayon(chez)gmail.com jusqu’au 15 décembre.

Vous pouvez relayer cette idée en un tweet :
Vote mot numérique 2010: hashtag, sérendipité, identité numérique, whuffie, twittos, community manager #motn10 http://3.ly/46nC

A vous de jouer ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les Urbanophiles, saison 3

Depuis quelques jours on peut voir la nouvelle saison des Urbanophiles, campagne visant à promouvoir l’Auvergne « rurale ». J’avais suivi de près les deux premières saisons, que j’avais étudiées dans mon mémoire de Master 1. Lorsque j’ai découvert la saison 3, j’ai pris contact avec le responsable de la campagne, Gérard Lombardi, consultant en marketing et communication pour l’ARDT, l’Agence Régionale pour le Développement des Territoires. Sa mission consiste à gérer la communication et la promotion de l’offre auvergnate vis à vis de populations d’autres régions de l’hexagone.

L’ARDT a tiré un bilan positif des deux premières saisons (la saison 2 était un simple prolongement de la saison 1, avec de nouvelles vidéos) qui ont permis notamment « d’attirer l’attention sur une nouvelle image de l’Auvergne, de façon décalée ». Avant, l’ARDT était présente sur différents salons et sur les médias « classiques » mais elle a décidé de tout miser sur le web, en lançant les Urbanophiles. Cette campagne vise les urbains, principalement les parisiens.

A chaque nouvelle saison, l’objectif est le même : mettre en valeur les atouts de l’Auvergne et attirer de nouvelles populations dans les zones rurales et notamment de nouveaux entrepreneurs. Tout en « parlant la même langue que la cible à laquelle on s’adresse » et avec comme contrainte cette année « d’obtenir un meilleur taux de transformation, avec un process plus rapide et plus simple pour l’inscription sur le site ». L’idée est de « construire des tunnels relationnels pour que chacun s’identifie, en fonction de son niveau de maturité à changer de vie », sachant qu’il faut en moyenne 18 mois pour réellement « changer de vie » et s’installer ailleurs.

Je vous laisse découvrir les vidéos :

L’Auvergne, ça change une vie – Logement from Auvergnelife on Vimeo.

L’Auvergne, ça change une vie – Relations Humaines from Auvergnelife on Vimeo.

L’Auvergne, ça change une vie – Création entreprise from Auvergnelife on Vimeo.

L’Auvergne, ça change une vie – Réseau Social from Auvergnelife on Vimeo.

Les vidéos sont complétées par une opération en direction d’une sélection de blogueurs ainsi que par l’animation d’une page Facebook. La campagne, full-web, a été relayée sur différents sites avec des bannières (Télérama, Le Monde, etc.).

Une petite chose m’a « turlupinée » : je trouve que ces vidéos renforcent le côté « campagnard » souvent mis en avant lorsqu’on parle de l’Auvergne. Gérard Lombardi explique que la raison est simple : le but principal de l’ARDT est de « repeupler » les zones rurales de l’Auvergne, les plus désertées, où il y a besoin de renouveau démographique. La capitale de la région, Clermont-Ferrand est bien peuplée et pourvue en équipements divers et n’a pas « besoin » de nouvelles populations.

L’ARDT étant un « satellite » du Conseil régional d’Auvergne, je me posais la question de savoir si cette campagne avait été réalisée en accord avec le service communication de la région ainsi que l’agence qui gère l’Auwwwergne. « Nous nous sommes mis d’accord sur des valeurs mais les objectifs sont différents et nous mesurons tout ce que l’on fait, en faisant des arbitrages » explique Gérard Lombardi.

Niveau budget, difficile d’avoir des chiffres précis au moment où j’ai réalisé cet interview, qui correspondait au tout début de la campagne. En média le bas de la fourchette est à 60 000€ et le haut à 120 000€. On arrive bientôt à la fin de la campagne.

D’une manière générale, j’aime beaucoup le concept des Urbanophiles et les vidéos sont globalement très bonnes, notamment grâce à la présence de l’acteur, vraiment très fort.

Je vous invite à voir ou revoir la saison 1 et la saison 2. Et qui sait, peut être qu’un jour, vous viendrez vivre en Auwwwergne vous aussi ?!!

Agence : Mégalo et Company

Alors, vous en pensez quoi vous des Urbanophiles ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Pub] Poulain noir extra…à poil !

Ce week-end j’ai découvert la dernière pub (4*3) de Poulain, réalisée par BDDP Unlimited. Je vous propose de la découvrir :

Elle est assez surprenante et drôle. Elle attire l’attention et on retient que c’est une pub réalisée pour Poulain.

Comment vous la trouvez ?

via Blogopub

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un nouveau thème pour un nouveau départ

Il y a environ sept mois, le look du blog changeait et de nouvelles idées l’accompagnait. J’ai « tenu » quelques temps, mettant régulièrement mon « carnet de com » à jour, avant de le laisser petit à petit de côté, pour me consacrer davantage à mes autres blogs. Un peu trop d’ailleurs. En effet, depuis quelque temps ce blog me « manquait » et j’avais plusieurs idées de billets, sans jamais prendre le temps de les rédiger. Trop occupée à mettre à jour mes autres blogs quotidiennement.

J’ai environ une dizaine d’autres blogs, dont certains sont plus ou moins à l’abandon et d’autres très actifs. Ces derniers temps je ne bloguais principalement plus que sur trois d’entre eux : mon blog de thé, mon blog de gels douche et mon blog de cuisine, en me mettant une certaine « pression ». Mon côté « perfectionniste ». Lorsque je fais quelque chose, il faut toujours que je m’ajoute une dose de pression et des contraintes… Mais au bout d’un moment c’est assez lourd à gérer. Le plaisir commence à diminuer et le sentiment de contrainte prédomine. Sauf que pour moi, un blog doit rester un moment de plaisir, un loisir, sans aucune pression.

J’ai songé à tout mettre de côté pendant quelque temps. Mais je me connais, 4 jours sans blogs et je suis « perdue ». Alors l’idée serait plutôt de réduire sur certains blogs pour consacrer plus de temps à d’autres, dont celui-ci. Et pour bien « redémarrer », un nouveau thème était presque « obligatoire ».

Une grande partie de ce dimanche a donc été consacrée à la recherche d’un nouveau thème et son installation, à l’aide de mon webmaster personnel… Je voulais quelque chose de simple, clair et plus « pro », tout en étant coloré, pour laisser passer un certain dynamisme… J’espère que vous aimerez ce nouveau look en tous cas.

J’ai également profité de cette journée pour réorganiser toute ma veille. En début d’année je me suis engagée dans un travail qui n’avait rien à voir avec la com et le web. Un job alimentaire comme on dit. Petit à petit je n’ai plus réalisé ma veille quotidienne. Depuis début septembre, j’ai remis un pied dans mon domaine de prédilection, sans jamais prendre le temps de vraiment me pencher sur cette foutue veille. Elle est essentielle dans mon domaine d’activité mais je dois bien avouer que ce n’est pas le côté qui me passionne le plus. Et pourtant…

J’ai donc pris le taureau par les cornes, fait un énorme tri dans mon Google Reader, passant de 237 sources à 83… J’ai réorganisé mes différentes catégories et je suis passée sous Feedly, qui me semble beaucoup plus agréable comme outil. Je vous en reparlerai dans quelque temps.

Ce temps libéré et cette nouvelle organisation vont me permettre d’être plus efficace pour mes clients et pour moi-même… J’aimerais consacrer plus de temps à la lecture (je n’ai toujours pas fini Le Community Management et une grosse pile m’attend avec impatience…)

Bref, tout ça pour dire que parfois ça fait du bien de tout mettre à plat pour repartir sur de meilleures bases…et sans pression, hein !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Octolys vous propose un concours de template Thelia

Si je vous dis e-commerce, boucles, plugins, template ou GPL, vous me dites quoi ? Que c’est un truc pour barbus ? Oui, bon peut être mais en tous cas il s’agit d’un chouette concours proposé par les copains d’Octolys, qui développent le logiciel e-commerce Thelia, libre (à moins que ce ne soit open-source, ou les deux !* Je ne me souviens jamais de la différence et ça fait enrager Yoan ! Alors raison de plus pour continuer à confondre !^^).

Plus sérieusement, le concours vous propose de développer un template pour Thelia. Il sera soumis à un jury intraitable :
- Danka Studio une agence WEB, pour le côté webdesign, ergonomie.
- Sabatier-K.com un e-marchand jugera l’attractivité du template.
- Labonnepointure.fr un e-marchand donnera lui aussi son avis sur l’attractivité.
- Altiref fournira son point de vue SEO.

Le gagnant (1 personne) sera invité à passer 1/2 journée avec l’équipe d’Octolys au complexe I-WAY à Lyon le lundi 20 décembre 2010. L’occasion de déjeuner avec l’équipe et de profiter d’une séance de simulation automobile.

Je vous renvoie vers l’article pour plus de précisions sur le concours.

A vous de jouer !

* J’ai redemandé la différence à Yoan, voici ses explications :

Le logiciel libre et le logiciel open source entraînent la distribution des sources avec le produit.
En revanche l’open source ne te donne pas forcément le droit de copier l’application, de la modifier, de la redistribuer etc …

C’est bien là qu’intervient le logiciel libre. Derrière cette expression se cache toute une philosophie de partage et de redistribution. On encourage le partage, la diffusion, l’intervention de la communauté etc.

Bon, ben je vais aller le copier 100 fois histoire que ça me rentre enfin dans le crâne !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !