Des backlinks conformes aux préconisations de Google

De nombreuses stratégies existent pour référencer votre site web. Le but est de devancer ses concurrents sur les moteurs de recherche. Les backlinks sont un moyen très exploité pour y parvenir. Encore faut-il savoir respecter les règles imposées par Google pour ne pas être pénalisé. Tout se joue autour du profil de liens.

Quel est le profil de lien dit naturel ?

Google a mis en place depuis 2012 des algorithmes permettant de classer les sites dans les résultats de recherche. Pour ce faire, Google analyse le site en lui-même. Ensuite, il analyse les liens qui se pointent vers le site et ses pages : les liens entrants ou les backlinks. Google classe et déclasse les sites en fonction de ces liens qu’il juge naturels ou artificiels. Toutefois, il est difficile de croire que les liens viennent toujours naturellement par des internautes qui désirent partager sans intérêt vos pages, vos contenus. Ceci est possible, mais est très rare. L’administrateur du site doit donc recourir à des méthodes de référencement naturel pour faire croire que ces liens sont naturels.

Comment effectuer du référencement naturel ?

Tout dépend de l’ancre, c’est-à-dire le texte sur lequel est attaché le lien pour atteindre la page ciblée. Pour réaliser du référencement naturel, la première chose est de diversifier les ancres. Il faut donc proportionner toutes les catégories d’ancres, dont l’ancre exacte, l’ancre dilué, les déclinaisons des ancres, le nom du site, les adresses urls, etc. Ensuite, il faut bien étudier les attributs de liens. Il en existe deux catégories : no-follow et do-follow. Le premier empêche Google de tracer le chemin du lien tandis que le second lui en donne la permission. Il faut souligner alors que seul le second, c’est-à-dire le do-follow qui a un impact réel sur le SEO. Quoi qu’il en soit, les liens no-follow restent intéressants dans la mesure où ils ont été générés naturellement. C’est le cas des liens venant des réseaux sociaux et des commentaires de blogs. Enfin, il y a les domaines référents. Le nombre des référents (les domaines sur lesquels ont été placés les backlinks) doivent être au prorata du nombre des liens entrants. Si les référents sont inférieurs en nombre par rapport aux liens, Google en déduira qu’une grande partie des liens proviennent d’un même domaine. Ce type de lien est bien-sûr pénalisé par Google.

Laisser un commentaire