Qu’est-ce que le netlinking ?

Parmi les techniques de référencement, le netlinking serait probablement l’une des plus importantes. Il s’agit de gérer les liens qui pointent vers un site. Le but est de générer du trafic. Le concept reste assez facile à comprendre, mais en pratique il faut élaborer toute une stratégie.

Des raisons de recourir au netlinking

Aux yeux de Google, un site reçoit plusieurs liens de redirection de la part d’autres pages externes peut être un bon signe. Pour le moteur de recherche, cela pourra indiquer qu’il s’agit d’un portail de référence qui apporte effectivement des renseignements complémentaires sur un thème que tous les autres sites traitent. Cependant, il faut considérer d’autres critères. Les algorithmes de Google scrutent les liens. Ils évaluent notamment la suite d’idée entre les deux portails et vérifient si le lien est abusif ou n’apporte aucune valeur ajoutée pour les internautes. Le netlinking serait ainsi une arme à double tranchant qu’il faudra manier avec beaucoup d’attention. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’avoir le nombre minimum de liens qui sortent ou qui pointent vers un site.

Plusieurs manières d’avoir des liens de redirection

Il est possible de conclure un accord financier avec un site déjà connu afin de rediriger une partie de ses visites vers un portail encore à lancer. La plupart du temps, les éditeurs évitent de payer, mais se contentent d’échange de service. Un site accepte de pointer un lien vers un homologue et inversement. C’est une pratique courante chez des entreprises dont les activités respectives sont complémentaires. Puis, il y a les annuaires. Ces derniers sont payants et contiennent une multitude de liens similaires, y compris ceux des concurrents. Ce sont des moyens complémentaires d’une visibilité générée par un moteur de recherche. Enfin, il y a les communiqués de presse sur des sites médiatiques que de nombreux internautes consultent volontairement sans passer par Google.

Laisser un commentaire